Presse

Presse collectif daal : la presse papier et web parle du collectif ! 

 

 

 

 

 

presse collectif daal

presse collectif daal

 

 

presse collectif daal

presse collectif daal  dans l’ Artistes magazine décembre 2011. Qu’est ce qu’un collectif d’artistes ? Pour les quatre artistes du collectif d’un atelier à l’autre, l’objectif est différent. Filip Mirazovic, peintre, explique : « Nous venons de créer ce collectif pour proposer des cours de dessin, de peinture et de photographie. .. » En s’associant ainsi les artistes trouvent de multiples intérêts. Pour Filip Mirazovic «  le collectif permet un partage d’expériences. Ce que l’un de sait pas, l’autre le sait. Nous mettons aussi en commun nos tempéraments nos intelligences. Ainsi que nos moyens financiers. Nous sommes ainsi plus forts face au marché ».

 

 

 

le collectif daal dans le Paris est à nous ! 

presse collectif daalpresse collectif daal dans le  » Cours et ateliers d’art à Paris / Paris est à nous / Sophie Lemp / éditions Parigramme  » : 

 » Formation en béton. D’un atelier à l’autre, c’est avant tout un collectif de quatre jeunes artistes fraîchement diplômés des Beaux-Arts. Désireux de transmettre leur savoir-faire. Leurs cours sont assez pointus et s’adressent à des élèves vraiment motivés. Vous pourrez par exemple opter pour les cours de dessin au Louvre.. les cours en extérieur d’espace et de perspective ou encore pour des cours d’aquarelle ou de peinture. Des stages intensifs sont également régulièrement organisés : avec de la photographie, du dessin dans Paris ou de la morphologie. Vous pouvez choisir un atelier et le suivre tout au long de l’année. ou bien préférer le forfait de dix cours au choix.. ce qui vous permettra de travailler avec différents intervenants. .. 

D’un atelier à l’autre n’est pas de ces écoles où l’on vient simplement pour se faire plaisir après le boulot. C’est une véritable atelier dans lequel on suit un enseignement rigoureux. Mais c’est aussi un lieu de vie, foisonnant, dans lequel l’art est toujours au coeur des conversations. «